Le lotissement Lafumée
Dernière mise à jour le 18 avril 2017
Retour vers Sommaire Rue par rue Clairval Les "cités" Lafumée Miremont Pignodel
En face de l'École Militaire Annexe des Transmissions (EMAT/AFN), le Lotissement Lafumée avait grossièrement la forme d'un triangle coincé entre la route de Béni-Messous (ou rue de Touraine) et la rue de Bourgogne.
L'imprimeur Victor Lafumée avait proposé à partir de 1923 des parcelles de terrains à bâtir d'abord dans un premier lotissement situé Chemin Beaurepaire à la Colonne Voirol, près du pensuionnat Saint-Joseph puis dans un deuxième lotissement siitué chemin de Beni Messous. Une campagne d'annonces quotidiennes publiées dans l'Echo d'Alger informait les éventuels acheteurs du prix des parcelles (d'abord à partir de 1 franc, puis de 1 à 5 francs et enfin de 2 à 8 francs le mètre carré, augmentations vraisemblablement dues au succés des ventes) et de la mise à disposition de taxi ou de voiture pour conduire les visiteurs intéressés jusqu'au nouveau lotissement, puis leur indiquant simplement les horaires des autobus partant de la place de la Régence. A noter la présence d'eau abondante (norias et sources) et d'un transformateur électrique.
Echo d'Alger du 25 aaût 1923 Echo d'Alger du 8 septembre 1923 Echo d'Alger du 21 septembre 1923 Echo d'Alger du 23 septeùbre 1923 Echo d'Alger du 22 mars 1924
Ci-dessous : vue par satellite du lotissement Lafumée (image Google Earth)